~ dernier jour ~

Pour terminer ce périple hors du commun, Il a fallu se lever a 4h du matin car un voyage de 5h nous attendait. Nous sommes toujours accompagnées de notre chauffeur attitré, Mohammed et nous formons une chouette petite équipe pleine de bonne humeur ! Le voyage a donc paru moins long. Mais ou allons nous ? La Tanzanie entretient deux mythes , celui de Zanzibar et celui des safaris , nous allons donc dans la savane !
Après un bref petit- déjeuner dans la voiture, nous arrivons dans le parc national de mikumi. J’ai déjà eu la chance extraordinaire de faire des safaris et je trouve que celui-ci a été correct. Nous n’avons vu aucun félins mais l’heure n’était pas propice , nous n’avons pas pu nous approcher des animaux aussi près que souhaité mais le chauffeur du 4×4 loué n’était pas formé pour être guide. Pour ma part, l’expédition dans la nature fut satisfaisante.
Le chauffeur n’avait pas la même opinion et voulait a tout pris trouver des lions. Nous sommes donc restés 1h en plus à tourner pour essayer d’apparaitre ces fameux félins , en vain.
C’est donc reparti pour 5h de route

A la fin de ce stage social, une petite rétrospective s’impose.
La Tanzanie est située à l’ouest de l’Afrique entre le Kenya et le Mozambique et n’intéresse pas spécialement les européens. Les images floues qui nous viennent en tête sont Zanzibar et des villes pauvres.
Après être restée seulement 3jours à Dar-es-salaam , je vous certifie et vous assure que cette image véhiculée est fausse et même une honte pour ce si beau pays. 3 jours de d’activités sociales et 2jours de vacances ont constitués ce séjour. Tout d’abord la Tanzanie a une richesse humaine. Des notre arrivée à l’internat , tout a été mis en oeuvre pour que l’on se sente comme à la maison. On nous propose sans cesse de venir manger chez des inconnus… L’hospitalité et la générosité sont omniprésentes quelque soit la culture. En effet , la Tanzanie abrite une minorité turque , des musulmans, des chrétiens , des hindous,… Et tous vivent en paix. C’est un bon exemple pour nous belges , qui ne sommes pas capable de former un gouvernement sans faire de jaloux. Ici par exemple, lorsque qu’un mandat présidentiel se termine , le suivant ne peux pas avoir la même religion que le précédent. Alors oui le monde n’est pas parfait et il existe un grand fossé entre les 2 classes sociales mais les personnes plus aisées essaient de trouver du travail aux gens dans le besoin. Ils ont tous une dada ( femme de ménage ) ou un portier, si les enfants sont en bas âges , ils font appel à une nounou.
Pendant ces 2jours de vacances, nous avons pu goûter, leur richesse alimentaire. Même si le déjeuner se fait constamment à base de féculents, leurs fruits sont extrêmement savoureux. Ils ont même des fruits inconnus dont le jack fruit ou le durian fruit (assez spécial donc renseignez-vous avant de goûter). Les épices et les plantes médicinales telles que l’aloe Vera , l’henné , ou même des plantes pour des cosmétiques sont aussi présentes en Tanzanie.
Alors oui, la seule image qui n’est pas faussée sont les plages de Zanzibar où aucun mot ne saurait les caractériser. C’est tellement irréel de se trouver face à ce paysage que les mots nous manquent.

La Tanzanie a surement des problemes internes comme tout pays mais il ne correspond sûrement pas à l’image que nous véhicule les médias car c’est un petit paradis qui, j’espère, le restera pour un moment. Alors merci à OLYSSO et fedactio de m’avoir fait vivre cette expérience hors du commun.

– la beauté de trouve dans la diversité –

– jour 6 –

Après cette nuit bien reposante et une grasse matinée ( 8h15 entendons nous bien ), nous prenons le déjeuner dans l’appartement voisin. Pour commencer la journée, nous avons vous dans un petit port pour nous rendre sur l’ile aux tortues. On nous promet sable blanc , cocotiers et tortues sauvages. Ce que qui est du paysage la promesse est tenue ! On se serait cru dans le serveur de google. Quant aux tortues , elles étaient géantes et terrestres mais pas sauvages. En fait, ce fut un présent des Seychelles donc je peux comprendre qu’elle aient du s’adapter d’abord dans un endroit restreint mais actuellement c’est un peu dommage de ne pas les voir en totale liberté…

IMG_20160901_095927

IMG_20160901_092853

En revenant sur la terre ferme, nous continuons notre visite de Zanzibar en allant au marché local.

Pour repartir de ces deux jours de bonheur pur , nous prenons un petit avion d’une dizaine de personne et la trajet ne dure plus 2h mais 20 minutes. Ce fut encore une expérience parce que la disposition des sièges , le décollage, l’atterrissage, tout est différent d’un boing ou d’un Airbus.

IMG_20160901_160118
Demain, nous serons en route pour de nouvelles aventures car un safari nous attend !

– jour 5 –

Zanzibar , île paradisiaque avec sa mer bleu lagon , le sable blanc et ses cocotiers ou rien ne vient perturber le calme absolu. En ce premier jour a Zanzibar je peux vous certifier que cette image est fausse. Certes , les plages sont sublimes mais cette île a bien d’autres atouts que son bord de mer.

Après 2heures de navigation, nous accostons enfin. Lors de notre sortie , nous aurions pu nous croire dans n’importe quelle ville tanzanienne où marchés, bananiers et enfants font partie intégrante du paysage. Mais ce n’est qu’a l’intérieur des terres que la magie opère. au centre se cache une foret tropicale préservée par le gouvernement qui compte des centaines d’animaux dont des singes rarissimes qui existent seulement à deux endroits au monde, le “red monkey”. Pas loin se trouvait de la mangrove. Les racines de l’arbre ne sont pas enfouies dans le sol pour capter l’humidité dans l’air. Cette promenade nous appris énormément de choses sur la nature et celle était incroyablement calme et paisible même si la flore y est fortement présente.

Pour la 2e activité de la journée nous sommes allés au “marché des épices et des fruits “. Un nom un peu énigmatique qui a caché un belle surprise ( encore). Avec un guide local , nous avons fait le tour d’une parcelle cultivable. A chaque arrêt , il nous faisait goûter ce qui y poussait. Comme des bananes mais aussi du poivre, des fèves de cacao, du curcuma, du gingembre , des pamplemousse , de la noix de coco, du pili-pili, de l’aloé vera et même des fruits inexistants en Belgique comme le “jack fruit ” ou le “star fruit “. Nous avons goûté la vraie saveur du fruit sans artifices ce qui était tellement différent de leur saveur habituelle en Belgique. La nature est tellement généreuse et nous arrivons encore à produire des OGM ou à ajouté du sucre et des colorants… Encore une fois, ce pays nous montre une autre facette où nous pouvons vivre en harmonie avec la natureIMG-20160901-WA0002

La journée touche à sa fin et l’heure du souper est arrivée ! Contrairement aux autres jours , nous n’allons pas chez l’habitant mais sur une petite place ou plusieurs locaux préparent des plats typiques. Les seules lumières sont celles de leur lampe a gaz ce qui donne une atmosphère beaucoup plus chaleureuse et intime.

Pour la nuit , notre hôte de l’internat ( Rabia) possédait les clés d’une maison à Zanzibar. L’hospitalité est une valeur primordiale en Tanzanie, les habitants ne voient aucun mal à prêter leur maison lorsqu’ils partent en vacances.

Encore une belle journée qui se termine pour , j’enn suis sûre, une meilleure demain.

– jour 4 –

Comme tous les matins , nous commençons nos activités après le déjeuner. Aujourd’hui nous avons rendez- vous dans une école publique pour l’ouverture d’un puit grâce notamment a “time to help”, une association caritative. Cela fut différent de toute les autres écoles que nous ayons vues , publiques comme privées. Ici les enfants sont assis par terre pour suivre les leçons dans des bâtiments vétustes sans matériels scolaires. Cependant , c’étaient les enfants les plus heureux de nous voir ! Plusieurs représentants du gouvernent sont venus expressément pour l’inauguration, donc ce fut une journée inhabituelle pour les écoliers comme pour nous d’ailleurs ! Ils avaient d’ailleurs préparé un petit spectacle pour remercier cette donationIMG-20160830-WA0006

IMG-20160830-WA0005

Dans l’après midi , les repas a été partagé avec des personnes âgées qui résidaient dans une “maison de retraite”. En fait ces personnes n’ont plus de famille ou ne savent plus s’occuper d’elles- mêmes et vont intégrer cette communauté unique à Dar es salaam. Elles gardent quand même une certaine indépendance en vivant a l’extérieur de bâtiment. La journée, elles essaient de gagner un peu d’argent car faire partie d’un groupe de senior demande une implication financière minimale.

A la fin de la visite, nous sommes passés par un marché touristique pour acheter des souvenirs à nos proches qui seront donc gâtés à notre retour !

Cette journée s’achève un peu plus tôt car demain nous partons sur une île paradisiaque … A 4h du matin. De nouvelles aventures nous attendent

– jour 3 –

Comme dit précédemment, le lever s’est fait a 5h30 pour pouvoir partager le déjeuner avec les étudiantes. Ensuite , Amy et moi avons aider pour laver la vaisselle. Les cuisinières furent étonnée et agréablement surprise car l’école Feza a une philosophie différente des autres écoles. En effet 90℅des écoles tanzaniennes utilisent la violence pour faire respecter la discipline et les parents approuvent ce type d’éducation. Les tâches ménagères doivent être réalisées par les élèves. Par contre, Feza, est une des seules a interdire les violences corporelles.

IMG-20160829-WA0000
La journée continue avec la visite de 2 écoles dont une privée, ou le président a scolarisé son enfant, et une publique. Les deux étaient incroyable et nous avons pu comparer les différentes manières d’apprentissage.

Notre hôte nous a ensuite fait découvrir la mer , un magnifique paysage ou nous avons pu boire une jus de mangue excellent.IMG_20160829_131326

Mais le meilleur reste pour la fin ou nous avons souper chez une famille tanzanienne merveilleuse. Joyeuse, chaleureuse, accueillante, bonne cuisinière, danseuse , chanteuse… Cette personne a été une magnifique rencontre et la soirée restera inoubliable.IMG-20160829-WA0001

Quand on pense a l’Afrique on voit souvent des paysages secs , la savane, les safaris … mais on oublie la culture africaine, leur hospitalité et spécialement en Tanzanie leur pacifisme. Musulmans et chrétiens vivent en harmonie et s’aident malgré leurs différences. Au delà des préjugés , nous avons beaucoup à apprendre de l’Afrique et c’est une bonne leçon de vie pour nous européens qui vivont dans une société individualiste. Quelle famille chrétienne inviterait une famille musulmane a partager le repas pour la rupture du jeune pendant le ramadan ?

– jour 2-

Après cette bonne nuit de sommeil , cette expérience incroyable peut commencer. Notre hôte dans l’école nous a préparé un déjeuné multiculturel avec du pain indien , des samosas pakistanais , du thé tanzanien ainsi que des préparations a base d’oeufs.

La journée commence alors par la visite d’un orphelinat ou nous avons distribuer toute sortes de jeux avec de la nourriture. Nous avons aussi eu la chance de partager un repas avec eux. Les enfants ont été réceptifs a notre venue et ont su nous accueillir chaleureusement avec entre autres danses et chants. Même si la barrière de la langue reste présente , ils ont su nous communiquer leur bonne humeur !

IMG_20160828_100810

IMG_20160828_114626

En fin d’apres midi , de retour à l’interant, emy et moi sommes allés donner cours à des etudiants âgés entre 15 et 17 ans  la belgique et les differentes valeurs que les pays ou une personne possédait. Rien de barbant puisque l’apprentissage se faisait par des quizz ou des jeux.  Nous avons ensuite pris le repas dans la cantine de l’école avec les étudiants.

Notre première journée de stage social se termine et demain nous devrons nous lever a 5h30 comme les jours qui vont suivre.

A demain !

– jour 1-

Après un long voyage , Amy , sema et moi même sommes arrivés enfin arrivés a bon port !

Lors de la 1e escale a Dubaï , nous n’avons pu nous reposer et avons décidé de visiter la ville. En 2h , les 3 monuments les plus importants ont été vus et un tour de la ville a été fait grâce a notre super taxi women , car oui les filles ont des taxis spécifiques.

10h40 : en route pour Dar es salaam. 2 dames de l’internat ou nous logions nous ont accueillies ainsi qu’une étudiante tanzanienne. Nous avons eu la chance de manger un repas bien copieux dans une famille pour enfin arriver à l’internat où une chambre préparée avec soin nous attendait !

Hâte que le séjour continue 🙂