~ dernier jour ~

Pour terminer ce périple hors du commun, Il a fallu se lever a 4h du matin car un voyage de 5h nous attendait. Nous sommes toujours accompagnées de notre chauffeur attitré, Mohammed et nous formons une chouette petite équipe pleine de bonne humeur ! Le voyage a donc paru moins long. Mais ou allons nous ? La Tanzanie entretient deux mythes , celui de Zanzibar et celui des safaris , nous allons donc dans la savane !
Après un bref petit- déjeuner dans la voiture, nous arrivons dans le parc national de mikumi. J’ai déjà eu la chance extraordinaire de faire des safaris et je trouve que celui-ci a été correct. Nous n’avons vu aucun félins mais l’heure n’était pas propice , nous n’avons pas pu nous approcher des animaux aussi près que souhaité mais le chauffeur du 4×4 loué n’était pas formé pour être guide. Pour ma part, l’expédition dans la nature fut satisfaisante.
Le chauffeur n’avait pas la même opinion et voulait a tout pris trouver des lions. Nous sommes donc restés 1h en plus à tourner pour essayer d’apparaitre ces fameux félins , en vain.
C’est donc reparti pour 5h de route

A la fin de ce stage social, une petite rétrospective s’impose.
La Tanzanie est située à l’ouest de l’Afrique entre le Kenya et le Mozambique et n’intéresse pas spécialement les européens. Les images floues qui nous viennent en tête sont Zanzibar et des villes pauvres.
Après être restée seulement 3jours à Dar-es-salaam , je vous certifie et vous assure que cette image véhiculée est fausse et même une honte pour ce si beau pays. 3 jours de d’activités sociales et 2jours de vacances ont constitués ce séjour. Tout d’abord la Tanzanie a une richesse humaine. Des notre arrivée à l’internat , tout a été mis en oeuvre pour que l’on se sente comme à la maison. On nous propose sans cesse de venir manger chez des inconnus… L’hospitalité et la générosité sont omniprésentes quelque soit la culture. En effet , la Tanzanie abrite une minorité turque , des musulmans, des chrétiens , des hindous,… Et tous vivent en paix. C’est un bon exemple pour nous belges , qui ne sommes pas capable de former un gouvernement sans faire de jaloux. Ici par exemple, lorsque qu’un mandat présidentiel se termine , le suivant ne peux pas avoir la même religion que le précédent. Alors oui le monde n’est pas parfait et il existe un grand fossé entre les 2 classes sociales mais les personnes plus aisées essaient de trouver du travail aux gens dans le besoin. Ils ont tous une dada ( femme de ménage ) ou un portier, si les enfants sont en bas âges , ils font appel à une nounou.
Pendant ces 2jours de vacances, nous avons pu goûter, leur richesse alimentaire. Même si le déjeuner se fait constamment à base de féculents, leurs fruits sont extrêmement savoureux. Ils ont même des fruits inconnus dont le jack fruit ou le durian fruit (assez spécial donc renseignez-vous avant de goûter). Les épices et les plantes médicinales telles que l’aloe Vera , l’henné , ou même des plantes pour des cosmétiques sont aussi présentes en Tanzanie.
Alors oui, la seule image qui n’est pas faussée sont les plages de Zanzibar où aucun mot ne saurait les caractériser. C’est tellement irréel de se trouver face à ce paysage que les mots nous manquent.

La Tanzanie a surement des problemes internes comme tout pays mais il ne correspond sûrement pas à l’image que nous véhicule les médias car c’est un petit paradis qui, j’espère, le restera pour un moment. Alors merci à OLYSSO et fedactio de m’avoir fait vivre cette expérience hors du commun.

– la beauté de trouve dans la diversité –